Compagnie de Phalsbourg | Opéra de Paris
348702
page-template-default,page,page-id-348702,eltd-cpt-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,moose-ver-1.4, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Notre soutien à l’Opéra de Paris se fait au travers de l’Association pour le rayonnement de l’Opéra de Paris (AROP) et de la Fondation de l’Opéra de Paris, structures dont Philippe Journo est administrateur. A ce titre, nous avons décidé d’aider deux projets : 10 mois d’Ecole et d’Opéra, ainsi que la restauration de la Ceinture de lumière.

 

Dix mois d’Ecole et d’Opéra

 

Dix mois d’école et d’opéra est un projet pédagogique et artistique qui découle d’un partenariat d’exception entre l’Opéra de Paris et l’Education Nationale. Il s’adresse aux jeunes scolarisés en zone d’éducation prioritaire qui ont difficilement accès à la culture et à l’Art.

 

L’objectif de ce programme est de redonner du sens aux apprentissages, de rendre l’acquisition des savoirs concrète et vivante en créant un contact direct avec les métiers du spectacle. C’est aussi, par une découverte au fil des mois, une façon d’établir des relations, des échanges et de créer des activités avec le personnel administratif, technique et artistique de l’Opéra de Paris.

 

S’inscrire dans une dynamique de la réussite, s’ouvrir à la différence, acquérir une plus vaste appréhension du monde et de l’Art ainsi que partager des idées sur la diversité culturelle sont les objectifs de Dix mois d’Ecole et d’Opéra pour 1000 élèves.

 

Persuadés de la pertinence du thème de l’élévation sociale par l’accès à la culture, nous sommes donc mécènes de cette opération qui vise à lutter contre l’inégalité et l’exclusion.

 

La Ceinture de Lumière

 

Après la campagne de restauration des façades entreprise en 2009, l’Etat et l’Opéra de Paris ont lancé la restauration des éléments de décoration et d’éclairage extérieurs : la Ceinture de Lumière. Cet ensemble de luminaires témoigne de l’importance que Charles Garnier attachait à l’orchestration de l’ombre et de la lumière autour du théâtre. Depuis l’ouverture du Palais Garnier en 1875, la Ceinture de Lumière n’a bénéficié d’aucune action de rénovation spécifique. Philippe et Karine Journo participent à ces travaux en étant mécènes des deux colonnes impériales.